L’importance d’offrir des bonnes conditions de travail

Le bien-être de chacun dépend, selon les dires de Prem Rawat, de ce qui se passe à l’intérieur de lui et aussi à l’extérieur. L’entreprise, en tant qu’environnement dans lequel évolue régulièrement un individu, a ainsi un rôle à jouer pour le favoriser. Raison pour laquelle elle doit d’offrir des bonnes conditions de travail à ses salariés. Celles-ci n’avantagent pas par ailleurs seulement ces derniers, mais également les activités de l’entreprise.

Vous pouvez en apprendre plus sur Prem Rawat sur ce site : www.tprf.org/fr/prem-rawat/

Contribuer à la réduction du mal-être au travail

L’intervention de l’entreprise est requise pour que chacun puisse trouver un parfait équilibre entre son environnement extérieur et son intérieur, comme le suggère Prem Rawat. Malheureusement, le monde du travail actuel est devenu une source de burn-out pour un nombre de plus en plus important de travailleurs. Des chiffres récents le confirment par ailleurs. En effet, seulement 18% des salariés sont satisfaits de leurs conditions de travail et le pourcentage de ceux qui souffrent d’un profond mal-être au travail environne déjà les 15%.

Mais qu’est-ce qui est à l’origine de ce problème ? Plusieurs facteurs peuvent être cités, allant du stress et la pression au bureau au niveau trop élevé des charges de travail, en passant par le manque de reconnaissance, mais les conditions de travail désagréables sont actuellement les plus pointés du doigt.

Elles génèrent plus que tous les autres facteurs une fréquence plus importante des retards, un taux plus élevé de l’absentéisme, un déficit de motivation des employés et une baisse de leur productivité. En améliorant les conditions de travail par contre, l’entreprise obtiendra des effets contraires.

L’ouverture et la transparence pour s’assurer de l’épanouissement des travailleurs

Pour s’assurer de la satisfaction professionnelle d’un salarié, il est important de lui clarifier ses objectifs et ses responsabilités. Il ne pourra pas trouver la voie de la réussite sans une meilleure appréhension de son rôle et une bonne mesure de l’importance de sa contribution au sein l’organisation où il évolue. De nombreux experts recommandent même que la définition en toute clarté de ces objectifs soit faite très tôt pour que l’employer puisse savoir ce qu’il doit accomplir avant la fin d’année.

D’autres vont même jusqu’à conseiller d’exposer à celui-ci ses possibilités d’évoluer dans la hiérarchie quand il parvient toujours aux objectifs qui lui ont été fixés.

La démotivation et, par ricochet, la baisse de performance du travailleur ne peuvent par contre être évitées s’il y a manque de transparence à propos des objectifs et perspectives. S’il ne se montrer en effet clair, l’entreprise ne fera que compromettre la satisfaction et l’épanouissement de son employé dans l’exercice de son métier. En faisant le contraire par contre, il s’assurera de l’implication de celui-ci.

La révision des salaires est bien, mais un management bienveillant sera encore mieux

On entend souvent par « bonnes conditions de travail » un salaire élevé auquel est joint plus ou moins régulièrement des indemnités et autres avantages financiers. Ainsi, quand on demande à certains dirigeants d’entreprise d’améliorer leurs conditions de travail, ils commencent par une révision à la hausse des rémunérations. Certes, tout employé accueillera avec joie une augmentation de salaire, mais cela peut ne pas suffire pour s’assurer de sa fidélité.

Il est également important de réviser le management, le mode de gouvernance et les charges de travail. Raison pour laquelle, certaines entreprises sont au soin vis-à-vis de leurs employés en affrétant un transport en commun, en créant une cafétéria, en mettant à disposition une salle de loisirs et/ou de repos et en proposant du café en libre-service. D’autres vont même plus loin en prévoyant pour leurs prochains team-building des missions humanitaires dans le pays ou à l’étranger.