Booster la confiance en soi en travail

Avoir un manque de confiance en soi au travail devient souvent un frein à l’amélioration et à l’atteinte des objectifs personnels. Être sûr de ce que l’on fait est l’une des attitudes positives à adopter en entreprise. Mais comment faire alors pour booster la confiance en soi quand ont est au travail ?

Voici donc nos conseils pour booster votre confiance en soi au travail

Ne pas tenir compte de l’influence de son entourage

Le jugement extérieur constitue souvent un frein à notre confiance en soi. Pourquoi ? Nous avons toujours peur de ne pas être ceux que les autres veulent voir. Un bon manager ne doit pas prendre en compte les influences de son entourage. En effet, vous n’êtes pas là pour devenir le manager parfait pour les autres, mais pour vous-même. Pour cela, soyez imposant avec ce que vous êtes. N’hésitez pas à mettre un point sur vos compétences pour adapter vos tâches en fonction de cela. Vous n’avez pas à réaliser tout par vous-même.

Voici les facteurs qui vous permettent d’éviter l’influence de votre entourage :

  • Vos valeurs : La connaissance de vos valeurs est importante pour ne pas permettre aux gens externes d’imposer des valeurs aux préalables.
  • Vos atouts : Ce sont les avantages que vous avez en matière professionnelle et intellectuelle, faisant de vous un manager unique et digne de votre place.
  • Vos limites : Souvent, la société vous pousse au-delà de vos limites dans la réalisation de certaines tâches. Il est important de les prendre en compte pour adopter les mesures nécessaires, telles les formations.

Faire une rétrospection des efforts fournis

Pour booster votre confiance en soi, vous pouvez faire une rétrospection des efforts que vous avez fournis auparavant. Vous aurez facilement un aperçu de votre évolution au cours de vos années de travail. Et vous verrez donc si vous vous êtes amélioré ou si vous avez chuté dans votre carrière professionnelle.

Pour ce faire, il vous suffit d’avoir un tableau de bord et remplir votre portfolio de façon périodique et régulière. À chaque fin d’exercice ou selon une période que vous avez définie, faites une analyse des points à améliorer ou de vos grandes réussites. C’est un remontant de motivation indéniable. D’ailleurs, les employés sont toujours incités à avoir un tableau de bord pour un suivi régulier de leur performance et de leur productivité individuelles.

Imposez votre propre rythme et n’ayez pas peur des échecs

Sachez imposer votre propre rythme à votre entourage. Vous êtes le manager et vous prenez les décisions selon vos besoins. Cela n’implique pas le fait de ne pas respecter les deadlines donnés. Vous devez toutefois montrer un peu de désintérêt. Un exemple de phrase typique lorsque l’on vous demande une réponse : « Je vous donnerai mon point de vue d’ici demain matin ».

N’ayez pas peur d’échouer, cela fait partie du quotidien de chacun. Personne n’est parfait pour ne pas avoir droit à l’échec. Sachez aussi que ce sont des moyens et des occasions pour vous de vous améliorer sur certains points.